Courage #02

Je ne crois pas que nous puissions corriger quoi que ce soit dans le monde extérieur que nous n’ayons
corrigé en nous (…)
L’homme forge son destin de l’intérieur (…) que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe
et anéantisse en lui tout ce qu’il croit devoir anéantir chez les autres (…)
L’homme est décidément une créature étrange (…)
je sais comment libérer peu à peu mes forces créatrices des contingences matérielles, de la
représentation de la faim, du froid et des périls. Car le grand obstacle c’est toujours la représentation et
non la réalité. La réalité on la prend en charge avec toute la souffrance, toutes les difficultés qui s’y
attachent – on la prend en charge, on la hisse sur ses épaules et c’est en la portant que l’on accroît son
endurance. Mais la représentation de la souffrance – qui n’est pas la souffrance, car celle-ci est féconde
et peut vous rendre la vie précieuse – il faut la briser.
Et en brisant ces représentations qui emprisonnent la vie derrière leurs grilles, on libère en soi-même la
vie réelle avec toutes ses forces, et l’on devient capable de supporter la souffrance réelle, dans sa
propre vie et dans celle de l’humanité (…)
Tout instant de la vie où l’on manque de courage est un instant de perdu.

Etty Hillesum – Une vie bouleversée

Courage #01

(…) le courage c’est de ne pas être trop vite découragé.

Alain Badiou – De quoi Sarkozy est-il le nom?